Le glossaire de l’IBPES 2020 nous dit que La santé de l'écosystème est une métaphore utilisée pour décrire l'état d'un écosystème, par analogie avec la santé humaine. Notez qu'il n'y a pas de référence universellement acceptée pour un écosystème sain. Au contraire, l'état de santé apparent d'un écosystème peut varier, selon les mesures utilisées pour le juger et les aspirations de la société qui détermine l'évaluation.

Se rend-on compte que la panique 2019 a été en partie provoquée par la dégradation supposée d’une métaphore issue du relativisme culturel à la mode ?

Nous pouvons sans doute aussi conclure que pour Covid 19, la santé de son écosystème consiste à nous maintenir malade, mais vivant, le plus longtemps possible.

Vous avez-dit relativisme ?

Bref, c’est un gadget idéologique pour nous culpabiliser. Un petit bijou post-moderne au service d’une science égarée sur les chemins périlleux du mysticisme militant. Où proclamer son effondrement sème angoisses, paniques et dépressions. À dessein.

Se rend-on compte que la panique de 2019 a été en partie provoquée par la dégradation supposée d’une métaphore issue du relativisme culturel à la mode ?

Bien loin de la volonté de Tansley de s’opposer aux mysticismes holistes et organicistes en inventant l’écosystème.

Plus généralement, les imaginaires santés des écosystèmes, de la terre, de l’environnement, de la nature, de la planète nous poussent à nous comporter comme les médecins de ces concepts pourtant sans personnalité organique.

Ses termes sont liés à la sémantique édenique.


Voir aussi cette critique du concept par Christian Lévêque


Mise à jour 2022 :

La définition 2020 à fait des petits dans le glossaire de l’IPBES, ici traduites de l’anglais :

1) tiré du Regional Assessment Report on Biodiversity and Ecosystem Services for Asia and the Pacific :

État ou état d'un écosystème qui exprime les attributs de la biodiversité dans les aires de répartition normales, par rapport à son stade de développement écologique. La santé des écosystèmes dépend, entre autres, de la résilience et de la résistance des écosystèmes.

2) tiré du Land degradation and restoration assessment :

État ou état d'un écosystème qui exprime les attributs de la biodiversité dans les aires de répartition normales, par rapport à son stade de développement écologique. La santé des écosystèmes dépend, entre autres, de la résilience et de la résistance des écosystèmes. Notez qu'il n'existe pas de point de référence universellement accepté pour un écosystème sain. Au contraire, l'état de santé apparent d'un écosystème peut varier en fonction des paramètres utilisés pour le juger et des aspirations sociétales qui motivent l'évaluation.

3) Tiré de  Regional Assessment Report on Biodiversity and Ecosystem Services for the Americas :

La santé des écosystèmes est une métaphore utilisée pour décrire l'état d'un écosystème, par analogie avec la santé humaine. Notez qu'il n'existe pas de point de référence universellement accepté pour un écosystème sain. Au contraire, l'état de santé apparent d'un écosystème peut varier en fonction des paramètres utilisés pour le juger et des aspirations sociétales qui motivent l'évaluation.